Assemblée nationale : Samba Sy délivre le message du gouvernement qui met les nouveaux élus devant leurs responsabilités


 Après dix jours de course effrénée pour la mise en place du bureau de l’Assemblée nationale qui a suivi l’installation des 165 élus du peuple, ce mercredi marque la fin de la session extraordinaire de la 14e législature. 
Il a fallu, pour le ministre du travail et des relations avec les institutions, avant de donner ses attentes et celles du gouvernement qu’il représente dans cette assemblée, attendre la fin de la constitution des 14 commissions mettant un terme à la session.


Ces parlementaires viennent, en effet, de poser le dernier acte, participant à la constitution des organes de travail de la 14ème législature du Sénégal. Toutefois, pour le ministre Samba Sy, force est de s’atteler aux urgences. « La conjoncture mondiale impose à tous les pays, particulièrement au nôtre, de conjuguer les efforts pour la baisse des recettes avec accroissement des charges, c’est-à-dire, le désarmement douanier, le renoncement fiscal avec subvention, amélioration des salaires et appuis divers aux populations. Il faudra arbitrer, sélectionner, choisir et prioriser. Il faudra voir comment optimiser les dépenses publiques, faire mieux face aux exigences quotidiennes sans cependant, vendanger les chances d’un meilleur sort pour l’avenir », a fait savoir le ministre aux députés. La prise en charge des questions essentielles pour tous les sénégalais, imposera, la prise en charge à bras le corps des intérêts des sénégalais et beaucoup d’exigences sur tous les représentants du peuple. En effet, dès les tout prochains jours, il faudra se préparer à consacrer du temps à la réflexion et beaucoup d’énergie à la compréhension des épineux dossiers qui seront  devant l’étude parlementaire.



Concernant la mission du gouvernement, sous la conduite du Premier ministre Amadou Ba et en exécution des instructions du président de la République, Samba Sy rassure qu’il sera déterminé à jouer intégralement sa partition.



« Le gouvernement a conscience que la responsabilité lui incombe et compte sur l’institution qu’est l’assemblée nationale, pour, dans la meilleure des synergies, trouver réponses aux besoins pressants des sénégalais », renchérit le représentant du gouvernement.  


C’est dans de très bonnes dispositions, estime t-il, que l’exécutif viendra vers les parlementaires, avec la conviction d’y trouver des compatriotes désireux de donner le meilleur d’eux mêmes au service du Sénégal. 
Mercredi 21 Septembre 2022




Dans la même rubrique :