Assemblée nationale : Les députés louent les efforts consentis dans le secteur de l'assainissement.


S'il y'a un secteur où les députés et même ceux de l'opposition reconnaissent qu'il y'a des efforts déployés pour satisfaire la demande des populations, c'est bien le celui de l'assainissement. Lors du vote du projet de budget 2020 du Ministère de l'Eau et de l'Assainissement, les parlementaires qui se sont succédé au micro, ont indiqué que les travaux engagés par l'Office national de l'assainissement ont engendré des résultats satisfaisants. 

Le leader de Tekki Mamadou Lamine Diallo a salué les travaux d'assainissement de Dalifort, un quartier qui était souvent englouti par les eaux de pluie, même s'il reconnaît que des efforts restent encore à faire. 
Dans le même ordre d’idées, des parlementaires sont revenus sur des résultats notés dans leurs localités avec le bouclage de certains projets tels que l'assainissement de la Cité Soleil et environs, celui de Joal Fadiouth, la poursuite des projets d'assainissement des communes de Fatick, de Saint-Louis, de Ziguinchor, de la Corniche Ouest ainsi que celui des 10 villes pour un montant de 70 milliards de nos francs dont la cité religieuse de Touba fait partie.

 Certains parlementaires de la région de Dakar ont egalement salué le projet de dépollution de la baie de Hann d'un montant de près de 50 milliards de FCFA dont la passation est en cours. Une vieille doléance des populations de la capitale qui sera bientôt un vieux souvenir ont déclaré ces élus du peuple qui n'ont pas également oublié de souligner le programme des branchements sociaux des villes assainies portant sur la réalisation de 3500 branchements sociaux et 93 km de réseau d'eaux usées dans les villes de Dakar, Thiès et Kaolack, avec un coût global de 4,8 milliards de FCFa.
Mardi 3 Décembre 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :