Assemblée nationale / Le ministre des finances sur la tension de trésorerie : " C'est des coupes budgétaires auxquelles mon département fait face..."


Le projet de la loi de finance rectificative pour l'année 2019 a été examinée le lundi 4 Novembre dernier sous la présence de la commission des finances de l'Assemblée Nationale.
Le gouvernement était d'ailleurs representé par le ministre des finances et du Budget, Abdoulaye Daouda Diallo et de Samba Sy, le ministre du travail. Parmi les questions évoquées, celle relative à la trésorerie.
Pour Abdoulaye Daouda Diallo a tenu à rassurer que c'est d'abord un souci typiquement budgétaire. "Il peut arriver qu'une entité ait un compte particulièrement fourni, sans pour autant qu'il puisse en tirer profit en l'absence de marge budgétaire". 
Il tiendra à préciser aussi qu'il faut nécessairement trouver un espace budgétaire à la dépense nouvelle à la faveur d'un arbitrage lucide qui doit tenir compte de la justification ainsi que de la qualité même des dépenses.
Toutefois, le ministre estime que ce sont autant d'arbitrages budgétaires auxquels se livre son département ministériel et qui peuvent provoquer ce qu'on appelle des "coupes budgétaires".
Samedi 16 Novembre 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :