Assemblée nationale : Des députés proposent une « accélération des procédures » pour réduire les longues détentions.


« Nous devons trouver des moyens pour réduire les longues détentions préventives ». L'idée n'est pas nouvelle mais cette fois-ci, elle est proposée par plusieurs députés lors du vote du budget 2021 du ministère de la Justice, arrêté à 48.456.706.738 FCFA en crédit de paiement.   

Partant du constat que le nombre de places en prison est insuffisant et que les constructions d'établissements pénitentiaires sont coûteuses, les élus - parmi lesquels figurent Aïssatou Mbodj, Woré Sarr, Abdou Mbacké Bara Doly, entre autres - suggèrent de ne pas placer sous mandat de dépôt les personnes accusées de délits mineurs.

Des parlementaires ont demandé une « accélération des procédures pour éviter les longues détentions provisoires ». Ils ont également évoqué les conditions carcérales et l'augmentation du montant de la ration journalière par prisonnier, qui est passé d'un peu de 700 FCFA actuellement à 1.000 FCFA.
Mercredi 2 Décembre 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :