Assemblée nationale / Abdoulaye Daouda Diallo précise : « Il ne peut pas y avoir de déficit budgétaire (...) On est parti de 6% en 2012 pour arriver à 3 % en fin 2019 »


Le ministre de finances et du budget est catégorique sur la question du déficit budgétaire. 
Lors de son passage à l'hémicycle pour les besoins de l'adoption de son projet de budget 2020, Abdoulaye Daouda Diallo précise "qu’il ne peut y avoir de déficit budgétaire au Sénégal". Car selon le ministre des finances et du budget, les chiffres parlent d'eux-mêmes " le chiffres sont là : on est parti de 6% en 2012 pour arriver à  3% en fin 2019".
Tout de même s'il avoue que le déficit de 3% est réel, le ministre  Abdoulaye Daouda Diallo  rassure que le pays se porte suffisamment bien.
Par ailleurs, le ministre des finances de souligner "qu’il n'y a aucun segment de notre société qui a échappé aux grandes performances du gouvernement de Macky Sall".
Pour cette année, le ministre compte s'inscrire  dans une logique de continuité des projets et programmes du président de la République. 

"Nous inscrivons ce projet de budget 2020 dans la continuité avec beaucoup d'acquis plus de possibilités et de performances, mais également beaucoup plus de moyens qu'on va injecter dans les secteurs de priorité du président de la République."

Au ministre des finances et du budget de rassurer toujours que "ce projet de budget 2020 est un budget de programme qui va permettre au gouvernement et à l'assemblée  nationale de surveiller à tout moment le niveau  d'exécution et de réalisation qui sont opérés à partir de ce budget..."
Jeudi 12 Décembre 2019
Dakaractu




Dans la même rubrique :