Assemblée nationale : Suspension à deux reprises des discussions, la majorité propose un amendement, l’opposition rejette cette proposition et dénonce une absence de démocratie.


Assemblée nationale : Suspension à deux reprises des discussions, la majorité propose un amendement, l’opposition rejette cette proposition et dénonce une absence de démocratie.
Les débats ont été suspendus deux fois successives à l’assemblée nationale. Les raisons sont simples, la majorité parlementaire a proposé un amendement pour la réduction du nombre de députés de la liste proportionnelle nationale. Dans ce document qui est proposé aux députés dont Dakaractu détient une copie, la majorité parlementaire propose la diminution du nombre de députés élus sur la liste nationale.

« Afin d’éviter toute polémique sur la question, les présents amendements proposent de maintenir le nombre de députés à 165 et de diminuer le nombre de députés élus sur la liste nationale pour, à la fois, maintenir les 165 députés et d’octroyer un siège supplémentaire à ceux ayant atteint 170. 000 habitants et corriger les disparités territoriales sus évoquées », lit-on dans le document.

Ainsi, dans l’amendement N°1, la majorité propose la fixation du nombre de députés à 165 au lieu de 172. Dans l’amendement N°2, la majorité parlementaire propose également « l’élection de 112 députés dont 97 pour l’intérieur du pays et 15 pour l’intérieur du pays au scrutin majoritaire à un tour dans le ressort du département et de 53 députés au scrutin proportionnel sur la liste nationale ».

Ce qui fait l’objet de vives polémiques de part et d’autre, poussant ainsi le président de l’assemblée nationale Moustapha Niasse à suspendre une seconde fois le débat pour des concertations entre les différents groupes parlementaires.
Vendredi 15 Avril 2022
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :