Assemblée Nationale : Les députés se penchent sur le projet de budget du ministère de la pêche.


Le ministre de la pêche et de l’économie maritime a présenté le projet de budget de son ministère, arrêté à 198.156.395.076f Cfa en autorisation d’engagement et 50.194.418.013f Cfa en crédit de paiement.

Ainsi, concernant le programme 2023 « pêche aquatique » pour l’année 2021, les crédits de programme sont arrêtés à 25.979.809.728f Cfa ; programme 2024 « économie maritime » pour l’année 2021, les crédits dudit programme sont arrêtés à 169.728.024.366f Cfa ; programme 1008 « pilotage, coordination et gestion administrative » pour l’exercice 2021, les crédits de ce programme sont arrêtés à 1.148.560.982f Cfa ; programme 3004 « caisse d’encouragement à la pêche et à ses industries annexes (CEPIA), pour l’exercice 2021, les crédits de programme sont arrêtés à 1.300.000.000f Cfa.

Selon le document distribué à la presse, le ministère a dégagé trois programmes stratégiques pour répondre aux attentes et juguler les difficultés notées dans le secteur de la pêche qui rencontre des difficultés notoires et surfent ces derniers mois sur les vagues de l’immigration clandestine. Le document précise que la Mauritanie et le Sénégal ont signé un avenant au protocole qui a instauré la gratuité des licences.
Mardi 1 Décembre 2020
Dakaractu




Dans la même rubrique :