Assemblée Nationale : « C'est une erreur coloniale de continuer à fixer les prix de l'arachide quand le paysan a fini de produire » (Mamadou Lamine Diallo, Député)


Fixer le prix de l'arachide après que le paysan ait fini sa production est une "erreur coloniale", selon le député Mamadou Lamine Diallo. "En économie de marché, souligne-t-il, les prix et les paramètres doivent être importants. Le prix doit être fixé avant ou au mieux dans des contrats plans avec les agriculteurs. C'est cette révolution que vous devez faire dans l'économie agricole". 

Il a aussi plaidé pour le renforcement du secteur du coton, l'annulation de la convention avec la Chine concernant la commercialisation de l'arachide. "Les huitreries doivent être aidées, soutenues, c'est quelque chose que nous savons faire et il faut continuer à le faire. Il faut créer les conditions pour l'économie de l'arachide puisse avancer"...
Samedi 28 Novembre 2020
Dakaractu




Dans la même rubrique :