Assemblée Générale de l'ADS : La fiscalité des Départements du Sénégal en question.

C'est en présence du ministre en charge des collectivités territoriales du développement et de l'aménagement du territoire, du ministre de l'agriculture et de l'équipement rural, du représentant du ministre des finances et du budget et du président de l'association des maires du Sénégal, que s'est tenue l'assemblée générale ordinaire de l'association des départements du Sénégal. Une assemblée statutaire qui a permis au bureau de l'Ads de faire le bilan des activités annuelles, mais aussi de présenter le rapport financier de la gestion de l'année écoulée.
Lors de son allocution, le Dr Adama Diouf, président de l'association des départements du Sénégal est revenu sur la panoplie de projets que détiennent plusieurs présidents de département. Toutefois, ces derniers peinent à se réaliser faute de cadres mis en place pouvant créer des sources de financement. Dans le même ordre d'idées, le président de l'Union des associations des élus locaux (UAEL) invite les autorités étatiques en charge de la réalisation de certains projets d'impliquer les départements qui sont généralement partie intégrante de ces projets. Un plaidoyer bien pris en compte selon le ministre en charge des collectivités territoriales qui s'est engagé à l'intégrer dans les conclusions de l'évaluation de la première phase de l'acte 3 de la décentralisation non sans préciser que le gouvernement a bien noté le besoin exprimé de façon très forte par les départements de disposer d'une fiscalité. Une AG ponctuée par des débats enrichissants. À la fin, les comptes de gestion ont été approuvés à l'unanimité.


Dimanche 21 Juillet 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :