Assaut jihadiste dans le nord-est du Mozambique : 180 personnes prises au piège dans un hotel, 7 morts dans une tentative d'évasion.


Depuis mercredi, la ville côtière de Palma, dans la province de Cabo Delgado au Mozambique, fait l'objet d'une attaque sans précédent. L'assaut mené par une centaine d'hommes appartenant à la branche locale de la province de l'État islamique en Afrique centrale est en train de se transformer en un véritable carnage puisque plusieurs témoins cités par des médias internationaux font état de plusieurs morts. 
L'attaque a coïncidé avec l'annonce du lancement des travaux d'un important site gazier dont le groupe français Total détient 26,5% du capital.
Plusieurs étrangers ont trouvé refuge dans un hôtel de Palma pris pour cible par les insurgés. Selon l'Agence France Presse, les occupants du complexe hôtelier Amarula seraient au moins 180 personnes.

Selon le site dailymaverick lu à Dakaractu, les étrangers qui se trouvent dans l'hôtel ont été abandonnés à leur sort par les forces de sécurité mozambicaines qui seraient à court de munition.

C'est une société de sécurité privée sud-africaine du nom de Dyck Advisory Group qui aurait tenu les insurgés à distance grâce à ses hélicoptères de combat avant de se retirer.

Les expatriés qui étaient cloîtrés dans l'hôtel ont profité d'un semblant moment d'inattention des insurgés pour essayer de prendre la fuite dans un convoi de 17 véhicules. Ils sont tombés dans une embuscade et 7 d'entre eux ont été tués tandis que 3 véhicules ont été détruits. D'après le même site d'information visité à Dakaractu, seuls septs véhicules sont parvenus à quitter l'hôtel mais c'est non sans avoir essuyé de tirs qui auraient fait beaucoup de victimes.

Le reste des employés des sociétés pétrolières et gazières qui se sont terrés dans l'hôtel attendent désespérément d'être secourus.

Depuis 2017, le nord du Mozambique connaît une insurrection armée jihadiste menée par un groupe appelé localement Al Shabab affilié à l'État islamique en Afrique centrale.
Samedi 27 Mars 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :