Assaut d’amabilités entre Pape Ousmane Guèye et Oumar Diallo : Les Douanes en veillée d’armes vers de nouveaux défis


La cérémonie de passation de service qui a eu lieu ce matin au siège de la Direction générale des Douanes, a servi de tribune au coordinateur pour parer de vertus Pape Ousmane Guèye et Omar Diallo.
« Nous nous tenons debout, en vaillants soldats de l’Economie, à vos côtés, pour vous accompagner loyalement et sans réserve et que votre mission soit couronnée de tout le succès attendu des autorités qui vous ont investi de leur confiance. Le chemin est déjà bien balisé et vous aurez bientôt l’opportunité de nous indiquer votre vision d’une Douane moderne, qui sera prise en compte dans le nouveau plan stratégique 2018-2021 »,  a exhorté le coordinateur.
Le Dg sortant a été félicité pour avoir amélioré la qualité des coopérations bilatérale, sous-régionale, régionale et internationale. Ce dernier, selon toujours Makhtar Touré, a su anticiper sur l’entrée en vigueur de l’Accord sur la facilitation des échanges depuis février 2017.
Pape Ousmane Guèye a estimé : « Oumar Diallo est l’homme qu’il faut à la place qu’il faut et qu’il est revenu parmi les siens. Il n’est pas méconnu dans les territoires de la Douane ».
Au tour de l’inspecteur général d’Etat, nouveau directeur de la Douane de montrer sa gratitude envers le chef de l’Etat qui lui a confié les rênes de cette structure. Celui-ci s’engage à maintenir haut le flambeau passé par ses anciens.
La Dgd souhaite ainsi gouverner collégialement dans la justesse et la transparence des règles du jeu du secteur, au service des usagers... 
Mardi 7 Novembre 2017




Dans la même rubrique :
LE LAIT, TROP LAID ?

LE LAIT, TROP LAID ? - 24/05/2018