Assassinat de Tomas Sankara / Le procès ouvert aujourd'hui sans le principal suspect Blaise Compaoré : la veuve de Thomas Sankara regrette.


Assassinat de Tomas Sankara / Le procès ouvert aujourd'hui sans le principal suspect Blaise Compaoré : la veuve de Thomas Sankara regrette.
Le Burkina Faso a visiblement besoin de tourner la page Sankara. Il y a 34 ans, était assassiné celui qui a rebaptisé la Haute Volta, Burkina Faso, « le pays des hommes intègres ». 

Ce matin s'est ouvert le procès au tribunal militaire de Ouagadougou dans la salle des Banquets de Ouaga 2000.

Le procès a débuté avec l'appel des 14 accusés par le président du Tribunal de Ouagadougou. Mais les deux principaux accusés à savoir Blaise Comparé et Hyacinthe Kafando n'ont pas été présents. En revanche, Gilbert Diendéré, ancien chef d'état-major lors du coup d’État du 15 octobre 1987, a lui été présent au procès.

Selon Jeune Afrique, Mariam Sankara, la veuve de l'ancien président, qui a fait le déplacement depuis Montpellier, où elle réside pour assister au procès, a regretté l'absence du principal accusé. Blaise Comparé pour rappel, avait informé par l'entremise de ses avocats  "qu'il ne se présentera pas, car considérant le procès comme politique et par une juridiction d'exception". 

Mariam Sankara, selon Jeune Afrique, à travers une déclaration, estime que Blaise Comparé a fui et ne veut pas rentrer au Burkina Faso pour répondre des faits qui lui sont reprochés. "Un vrai homme viendrait
s'expliquer", a dénoncé la veuve de Thomas Sankara...
Lundi 11 Octobre 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :