Arrestations de plusieurs activistes: le M2D exige leur libération immédiate, alerte et maintien son appel à la résistance.


Le Mouvement pour la Défense de la Démocratie (M2D), à travers un communiqué reçu à Dakaractu, a fait part de l’arrestation de plusieurs de ses membres ainsi que ceux d’autres organisations et mouvements. Il s'agit selon le mouvement de Nit Doff (Rappeur), Kilifeu (Y’EN À MARRE), Simon  Kouka (Y’EN À MARRE), Guy Marius  SAGNA (FRAPP), Aliou Sané (Y’EN À MARRE), Docteur Babacar Diop (FDS), Bentaleb SOW (FRAPP), Mamadou Gadio (FRAPP et Doy Na), Tiger  (Y’EN À MARRE), Mbaxan Kandji (Y’EN À MARRE), Cledor Sene (Coalition Le Peuple), Maimouna Bousso, ainsi que de nombreux autres citoyens anonymes.
 
Le M2D par cette note lue à Dakaractu a tenu à condamner fermement ce que l’organisation qualifie de kidnapping de ses militants et à exiger leur libération immédiate.
 
Le M2D informe, à cet effet, Macky Sall que toute agression ou torture, de quelle que nature que ce soit, sur ces militants sera dénoncée auprès des juridictions nationales et internationales. Il tiendra le régime pour responsable de tout ce qui adviendra aux membres des organisations et mouvements qui sont arrêtés. Le M2D a également dénoncé, à travers le communiqué, les sévices corporels sur le camarade Karim Xrum Xax et d'autres militants par les forces de l'ordre.

 
Le M2D relève, également, que Macky Sall persiste dans sa volonté d’instaurer un terrorisme d’Etat au Sénégal, comme c’est le cas dans les dictatures les plus cruelles.
  
Pour conclure, le M2D a réaffirmé son opposition farouche au projet de loi portant modification du code pénal et code de procédure pénale. Il a exigé son retrait inconditionnel et renseigne maintenir son appel à la résistance. 
Vendredi 25 Juin 2021
Dakar actu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :