Arrestation Sonko - 2ème jour de manifestations : un reporter recoit une pierre, évacuation d'une ménagère étouffée par les grenades lacrymogènes.


La deuxième journée des manifestations consécutives à l’arrestation du leader du pastef Ousmane Sonko, pour trouble à l’ordre public, a déjà enregistré un nombre important de victimes, notamment aux environs de l’université Cheikh Anta Diop de Dakar (UCAD).

Parmi eux, un journaliste grièvement blessé à l’œil et une fille, la vingtaine, étouffée par les gaz lacrymogènes, peinant fortement à respirer, la vidéo prise par Dakaractu montre le moment où elle est acheminée à l’hôpital par ses proches.

Nos reporters sur place affirment qu’il s’agit de la technicienne de surface d’une des maisons avoisinant l’université.

Pour l’instant, le bilan des victimes ne cesse de croître et la situation à l’UCAD reste la même. Des manifestants remontés contre le gouvernement face aux forces de l’ordre prêtes à tout pour servir. 
Jeudi 4 Mars 2021
Dakaractu




Dans la même rubrique :