Armement du FACT : Les révélations d’un responsable de la rébellion capturé par l’armée tchadienne.


Armement du FACT : Les révélations d’un responsable de la rébellion capturé par l’armée tchadienne.
L’armée tchadienne a présenté ce dimanche, 156 prisonniers de guerre et 17 véhicules saisis dont 5 équipés d’armes lourdes suites aux dernières opérations de ratissage au nord du Tchad.

L'État-major affirme avoir pris à l’occasion de ces opérations quatre gros poissons dont le responsable des opérations spéciales, Mahadi Béchir.

À Alwihda.info lu à Dakaractu, ce chef rebelle aurait fait des confidences sur leurs activités qui auraient commencé le 11 avril.

Arrêté dans la province de Kanem, le commandant des opérations spéciales du Front pour l’Alternance et la concorde au Tchad (FACT), ils seraient partis de la Libye à bord de 500 véhicules.

Interpellé sur la provenance des armes avec lesquelles les rebelles se battent, il soutient qu’elles ont été acquises exclusivement en Libye.

Dans ce pays d’Afrique du nord, la rébellion qui a eu raison du président Idriss Deby Itno s’est battue aux côtés des milices misratis contre l’État islamique avant d’être enrôlée par le maréchal Khalifa Haftar du gouvernement de l’est libyen.

Mahadi Béchir a indiqué à Alwihda que le chef du FACT a pris part à la première offensive contre l’armée tchadienne,  mais pas à la deuxième.
Un autre cacique de la rébellion s’est aussi confié à Alwihda et a prétendu avoir été directeur général de la gendarmerie, 1er adjoint du FACT. 
Dimanche 9 Mai 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :