Arabie saoudite : Le cimetière non-musulman de Jeddah attaqué.

Le Figaro apprend qu’une grenade a été jetée lors d'une cérémonie commémorative du 11-Novembre à laquelle participaient des diplomates français, et occidentaux.


Douze jours après un attentat au couteau contre un garde du consulat de France à Jeddah, une nouvelle attaque a été perpétrée ce mercredi matin lors d'une cérémonie commémorative du 11-Novembre. 

 

Une grenade a été jetée par-dessus le mur du cimetière des non-musulmans de la ville portuaire située sur la mer Rouge, selon plusieurs sources contactées en Arabie saoudite par Le Figaro. Elle aurait fait 4 blessés dont un ressortissant grec et un italien, selon un diplomate européen, mais aucun Français. Des gardes saoudiens auraient également été touchés.

 

La France était-elle encore une fois visée ? « Il s'agit d'un acte isolé, la France n'est pas visée », affirme une source française à Riyad, la capitale. Une autre source diplomatique occidentale ajoute toutefois que c'est la France qui organisait la cérémonie commémorative du 11-Novembre.

 

« Le consul général de France, ceux d'Italie, de Grande-Bretagne, de Grèce et du Liban étaient présents à cette cérémonie, de même que les attachés de défense français et britannique », confie une source sécuritaire de Figaro. Selon celle-ci, l'assaillant aurait été arrêté. «La France condamne fermement ce lâche attentat que rien ne saurait justifier», a réagi le Quai d'Orsay, en appelant les autorités saoudiennes «à faire toute la lumière» sur cet acte et en «identifier et poursuivre les auteurs».

 

Mercredi 11 Novembre 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :