Après son chef, l'Etat islamique aurait perdu son porte-parole


Après son chef, l'Etat islamique aurait perdu son porte-parole
Les coups durs semblent s’enchaîner pour le groupe Etat islamique. Après avoir perdu son chef, Abou Bakr al Baghdadi dont la mort a été confirmée dimanche 27 octobre par le président américain lors d'une conférence de presse à la maison blanche, le groupe terroriste doit se chercher une nouvelle voix. 

Son porte-parole, Abou Hassan al Muhajir aurait été tué dans un raid, mené conjointement par les Etats-Unis et les Forces démocratiques syriennes. L’opération qui a ciblé le porte-parole de l'Ei a eu lieu à Jarablus, dans la province d'Alep. 

Abou Hassan Al Muhajir a remplacé en 2016 Abou Mohamed al Adnani, aussi tué dans un raid américain mené à Alep. 
Dimanche 27 Octobre 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :