Après la marche de Kaolack : le cadre régional des enseignants demande l'arrêt des perturbations dans le système éducatif


 Le gouvernement du Sénégal peut désormais compter sur des enseignants membres du Crek, en vue de faire entendre raison à leurs camarades grévistes.
 Cet après midi, ces derniers ont tenu un point de presse à Kaolack pour fustiger les nombreuses grèves notées dans le système éducatif. « Nous enseignants des départements de Kaolack, Nioro et Guinguinéo, fustigeons avec la dernière énergie les manipulations et autres instrumentalisations émanant de forces politiques qui veulent déstabiliser l'école publique sénégalaise à travers des marches 'imports' et 'exports' à coût de millions avec le transport des enseignants venus de plusieurs régions du Sénégal », a déclaré le responsable dudit cadre, Séga Diop.
 Et de conclure : « nous dénonçons le sabotage de l'école publique et exigeons l'arrêt des perturbations pour permettre aux enfants d'étudier dans de bonnes conditions. Nous lançons un appel à l'ensemble des forces vives de la nation pour une synergie des actions afin de défendre l'école publique qui est l'école de la République... »
Vendredi 2 Mars 2018
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :
MOI FALLOU SENE !

MOI FALLOU SENE ! - 26/05/2018