Après 6 ans de mise en œuvre de l'acte 3 de la décentralisation, le président Macky Sall rencontre les élus ce jeudi... Pape Songdé Diop fait le bilan d'une réforme aux allures de transfère de compétence » ( En Ligne)

La communalisation intégrale, la territorialisation des politiques publiques sont devenue des notions qui rythment le quotidien des élus locaux depuis l'avènement de l'acte 3 de la décentralisation, du nom de cette réforme apportée au niveau du code des collectivités locales. 6 ans après avoire instauré cette réforme, le président de la République Macky Sall va rencontré ce jeudi l'ensemble des élus locaux ayant en charge la gestion des 557 collectivités territoriales du pays. Un face-à-face aux allures de bilan de la première phase de cette réforme qui selon certains, a fini de transferer plus de problème que de compétence. Pape Songdé Diop, maire de la commune de Ngadiaye située à quelques ancablures de la commune de Fatick où le chef de l'Etat Macky Sall fut le premier magistrat déclare que l'acte 3 en question est une bonne idée parce que permettant aux élus d'être beaucoup plus autonome au plan financier. Le président du conseil de surveillance de l'agence de gestion du patrimoine batît confit que la communalisation intégrale constitue une avancée majeur dans l'histoire de nos collectivités territoriales non sans décelé quelques lenteurs de la réformes, à l'origine selon lui des difficultés que traversent certaines communes. Le maire de Ngadiaye dit beaucoup attendre de la rencontre de ce jeudi devant réunir le chef de l'Etat Macky Sall et ses anciens collègues maires. Des maires qui pour la plus part peinent à traduire en acte le concept recherche de moyen innovent de financement.

Pape Songdé Diop maire de la commune de Gandiaye est l'invité de ce nouveau numéro de « En Ligne »


Jeudi 10 Octobre 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :