Approvisionnement en produits alimentaires : Comment les ménages sénégalais ont ressenti l’impact de la Covid-19.

Face à la crise économique sans précédent déclenchée par la pandémie de Covid-19, six ménages sur dix ont essayé de s’approvisionner en produits alimentaires sans le pouvoir, selon une enquête publiée par l’ANSD, qui porte uniquement sur des données collectées entre le 3 juin et 19 juillet 2020.


L’Agence nationale de la Statistique et de la Démographie (ANSD) a publié un rapport sur le suivi de l’impact de la Covid-19 sur le bien être des ménages. L’impact de la pandémie sur l’accès des ménages  aux services de base a été mesuré dans cette enquête.

Et un graphique montrant l’accès aux denrées de première nécessité depuis mars 2020, indique que 27% de ménages ont eu besoin de s'approvisionner en masque, mais n'ont pas pu. Toutefois, 67% ont pu satisfaire leur besoin en ce sens, et 3% de ménages n’ont pas manifesté le besoin de s’en procurer, selon l’ANSD.

50% de ménages n’ont pu satisfaire leur besoin en poisson frais, tandis que 47% ont pu s’approvisionner normalement. Pour le riz importé, ils ont été nombreux à s’être ravitaillés (60%). 22% des ménages n’ont pu satisfaire leur besoin en riz importé, alors que les 18% n’en avaient pas besoin.

Le besoin en sucre a été satisfait à hauteur de 70% pour les ménages, dont 29% de demandes non-satisfaites. 60% de ménages ont pu s’approvisionner en pain moderne, contre 31% de demandes qui sont restés vaines. La demande des ménages en produits désinfectants a été satisfaite pour 84% de ménages, alors que 10% de familles n’ont pu bénéficier de l’offre.  
Mercredi 23 Septembre 2020
Dakaractu




Dans la même rubrique :