Appel du Chef de l’État à la non-violence : Déthié Fall récuse toute culpabilité de l’opposition et indexe le pouvoir…


« Une élection ne doit pas être source de violence, mais unl oge à la paix et un hymne de la liberté ». C’est ainsi que le président Macky Sall abordait la question des élections locales à venir. Lors de son discours de fin d’année, il appelle toute la classe politique à des élections apaisées. Une occasion pour le chef de l’État de se démarquer de toutes entreprises violentes et d’y inviter l’opposition.

Cependant, Déthié Fall estime que le président Macky Sall a raté le coche en faisant fi de la responsabilité de l’État face aux scènes de violence. « Macky Sall doit penser que nous ne sommes pas une oppose violente. La violence, elle vient d’un autre côté. Il faut qu’il sache que c’est l’opposition qui est persécutée dans son droit fondamental de poser ses actes légaux en matière d’élection. La petite bête, elle est à chercher ailleurs », précise le président du Parti Républicain pour le Progrès.
Samedi 1 Janvier 2022
Dakaractu




Dans la même rubrique :