Appel de Christchurch à Paris : Emmanuel Macron relève la nécessité de « créer un Ordre public de l’internet »


Appel de Christchurch à Paris : Emmanuel Macron relève la nécessité de « créer un Ordre public de l’internet »
Co-président de la réunion initiée pour le lancement de l’Appel de Christchurch à agir contre le terrorisme et l’extrémisme violent en ligne’’, Emmanuel Macron qui était aux côtés de la Première ministre de la Nouvelle-Zélande Jacinda Ardern, a relevé l’urgence de créer un ordre public de l’internet’’. 
 
Le président français a pris comme exemple le Nord-américain où, dit-il, la liberté d’expression y a une valeur très forte. ‘’On reconnaît qu’il est important que tout en la protégeant, d’aller vers plus de régulation de l’internet parce qu’on doit créer un ordre public de l’internet qui permet la libre expression des idées, mais aussi une meilleure régulation des contenus tout particulièrement quand il s’agit de terrorisme’’.
 
 
Le président Macron a mis à profit son face-à-face avec la presse pour donner les grandes lignes de leur rencontre à Paris. ‘’L’objectif de notre initiative conjointe, cet appel que Mme le Premier ministre va lancer, dans quelques instants est d’élargir le champ de la mobilisation. Nous avons autour de nous, tous les continents qui étaient présents, je l’ai évoqué, le Sénégal, l’Indonésie, le Canada, au-delà des Européens déjà mentionnés, et donc pour la première fois, les gouvernements du monde entier étaient rassemblés à ce niveau avec cette force-là. Ensuite c’est une approche rassemblant à la fois, les gouvernements, les sociétés civiles et les acteurs de l’internet. C’est donc pleinement inclusif. Et que donc, c’est une approche qui sera suivie avec des effets concrets que nous attendons de chacun’’, a dit le président français.
 
À ce propos, il s’est félicité de la présence des chefs d’État de Jordanie, du Sénégal, d’Indonésie, de Norvège, du Canada, du Royaume Uni, d’Irlande et le président de la Commission Européenne. Lesquels se sont joints aux deux co-présidents de cette rencontre pour une réunion de travail avec des représentants des entreprises et de la société civile de l’internet que sont, selon lui, Tweeter, Google, YouTube, Facebook, Dailymotion, Wikipédia Fondation entre autres.
 
M. Macron de lever un coin du voile sur le programme des initiateurs de cet appel de Christchurch’’. Il a ainsi annoncé la tenue ‘’d’un suivi technique dès le mois de juin à Aqaba (Jordanie), ensuite nous installerons un secrétariat commun de cette initiative avec l’ensemble des acteurs, il y aura le rendez-vous du Biarritz et du G7 où nous comptons justement adopter un internet adapté et non violent et nous nous retrouverons sous ce format-là, je l’espère encore élargi pour faire un premier point sur les actions concrètes en septembre, à New York, en marge des Nations Unies’’.
 
Avec à ses côtés, un collectif fort pour le moment de 10 chefs d’État et de gouvernement ainsi que des dirigeants d’entreprises et d’organisations du numérique, tous prêts à agir, le président Macron, d’annoncer que ‘’Facebook s’est engagé dans une dynamique de coopération avec les gouvernements pour priver les utilisateurs de Facebook des facilités du live lorsque ces derniers sont repérés comme étant dangereux ou par la plateforme ou par les gouvernements qui peuvent le signaler. Ce qui est une véritable avancée’’ par rapport à ce qu’ils connaissaient.
 
‘’Il est clair que nous devons aller encore plus loin. L’appel de Christchurch va dans ce sens, mais je crois que nous serions injustes avec Facebook si nous laissions dire qu’ils ont été ou indifférents ou non coopératifs suite aux initiatives prises’’, a-t-il ajouté avant de se réjouir de l’appréciation faite par les Usa de cet appel.
 
‘’L’administration américaine s’est exprimée pour dire qu’elle soutenait les objectifs de cette initiative, qu’elle fait tout pour coopérer, et même si elle n’a pas endossé formellement, à ce stade, l’appel de Christchurch, cela est tout à fait un élément positif. Mais nous ferons tout pour qu’il puisse y avoir un engagement concret et plus formel’’, a-t-il promis...
Jeudi 16 Mai 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :