Appel aux auditeurs pour parrainer Bougane Guèye Dany : Le CNRA met en demeure la SenTV et ZikFM


Le principe de l’égal accès aux moyens de diffusion audiovisuels et celui du traitement équilibré de l’information doivent inciter les médias audiovisuels à la prudence et à l’impartialité.

Depuis quelques jours, des citoyens ou parties prenantes au processus de parrainage, attirent l’attention du CNRA sur le non-respect de ces principes par le Groupe D-MEDIA (SEN TV et ZIK FM) qui sert de plus en plus de tribune à son promoteur pour appeler les auditeurs et téléspectateurs à le parrainer ou à se mettre en valeur dans la perspective des élections présidentielles de février 2019.

Le service du monitoring du CNRA a permis au Conseil de constater que cet appel en faveur du Président Directeur général du Groupe passe plusieurs fois par jour, soit par la diffusion de spots publicitaires, soit en consacrant une bonne partie des programmes du Groupe à la propagande à son profit.

Ces pratiques, véritables propagandes politiques partisanes, constituent une violation de la réglementation, notamment les articles 16 et 17 du cahier des charges applicables aux médias audiovisuels.

Selon l’article 16 : « Le titulaire veille à ce que les émissions d’information politique et générale qu’il diffuse soient réalisées dans des conditions qui garantissent l’indépendance de l’information, notamment à l’égard des intérêts économiques de ses actionnaires… ».
 

Selon l’article 17 : « Le titulaire assure le pluralisme de l’expression des courants de pensée et d’opinion conformément aux articles 7, 8, 9 et 15 de la loi n°2006-04 du 4 janvier 2006 portant création du CNRA.
 

Il veille à ce que l’accès pluraliste des formations politiques, des syndicats et des organisations de la société civile à l’antenne soit assuré dans des conditions de programmation comparables.       
                                                                                                                                         

Les journalistes, présentateurs, animateurs ou collaborateurs d’antenne veillent à respecter une présentation honnête, impartiale et objective des questions et sujets traités et assurer l’expression des différents points de vue ».


Par la présente, le CNRA met en demeure la SEN TV et la ZIK FM de :
 

  • ne plus diffuser le spot publicitaire appelant à parrainer le promoteur du groupe ;
  • mettre un terme à l’utilisation du groupe pour la propagande ou la collecte des parrainages en faveur de son promoteur ;
  • mettre un terme au détournement de fonction et d’objectif noté depuis quelques temps sur la ZIK FM et la SEN TV.


Le CNRA rappelle que le non respect de cette mise en demeure expose à des sanctions, notamment celles prévues à l’article 26 de la loi 2006 -04 du 4 janvier 2006, qui peuvent aller de l’amende à la suspension de l’émission ou du programme voire au retrait de  l’autorisation.

                                                                               

L’Assemblée du CNRA
                  

Babacar  TOURE

 
Mardi 4 Septembre 2018
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :