Appel à la révolte : Le Conseil des sages de Benno déplore ces prises de position et les condamne


Appel à la révolte : Le Conseil des sages de Benno déplore ces prises de position et les condamne
 Le conseil des sages de « Benno Bokk Yakaar » a dans une note rendue publique a « noté avec satisfaction les actes posés avec une responsabilité assumée par le Conseil Constitutionnel conformément à l’agenda électoral prévu dans la Constitution et la loi électorale ». Mais aussi  regretté l’appel à l’insurrection à l’occasion de ces élections par l’opposition.
Le Conseil des Sages de BBY a déploré ces prises de position injustifiables, les fustige et les condamne de la manière la plus ferme.
« A cette étape du processus électoral, la seule position qui vaille est soit de s’abstenir ou de battre campagne pour le candidat de son choix en confrontant les projets politiques, économiques et sociaux, afin de permettre aux électeurs de choisir librement, de manière démocratique et transparente celui qui dirigera le Sénégal durant les cinq prochaines années. Le Conseil des Sages demande au C25 de renoncer à son funeste projet qui ne génèrera que violence, instabilité et désolation au grand dam de nous tous » peut-on aussi lire dans leur note.

Il ont ainsi recommandé au Gouvernement de rester vigilant afin de barrer la route à toutes les formes de dérives et de préserver la paix sociale, ainsi que la libre circulation en toute sécurité des personnes et des biens.
Le Conseil des Sages a par ailleurs appelé tous les acteurs politiques à garder leur sérénité et à faire preuve de toute la retenue nécessaire pour que notre pays trouve encore en lui-même, les ressources idoines pour que les élections se passent normalement et de manière pacifique. Et pour finir, appelle les partis impliqués dans cette démarche à risque élevé pour notre pays à savoir raison garder et à respecter les décisions de justice essentiellement tirées des textes régissant strictement la vie de notre République.
« Le Conseil des Sages de BBY se félicite des appels préventifs lancés par les autorités religieuses (islamiques et chrétiennes), la Société Civile, la Presse et des Représentations diplomatiques, en faveur d’un déroulement d’une élection libre, crédible et transparente, mais aussi pour des comportements responsables » conclut la note.
 
 
 
 
Vendredi 25 Janvier 2019
Dakar actu




Dans la même rubrique :