Apologie du terrorisme : Saër Kébé jugé finalement le 27 Mars


Apologie du terrorisme : Saër Kébé jugé finalement le 27 Mars
Saër Kébé qui avait entamé une grève de la faim pour protester contre sa détention préventive jugée trop longue, peut souffler. Le jeune élève en classe de première en prison depuis quatre ans pour «apologie du terrorisme», suite à un post sur Facebook, au lendemain des attentats de Charlie hebdo, sera jugé le 27 Mars prochain.  Ses proches comme les organisations de défense des droits l’homme avaient tenu des manifestations pour son jugement dans les plus brefs délais ou sa libération
Vendredi 22 Mars 2019
Dakar actu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :