Apologie du terrorisme : La famille de Saër Kébé dénonce une détention préventive abusive

Depuis 2015, l’élève Saër Kébé est en détention préventive pour présumée apologie du terrorisme. Il s’était singularisé sur le réseau social Facebook en menaçant les Américains sur la page de l’ambassade des États-Unis à Dakar. Militant de la cause palestinienne, ce « crack » qui était en terminale au Lycée Demba Diop, a très vite réussi à attirer l’attention de « Big Brother » d’où son arrestation.

Quatre ans après, sa famille monte au créneau pour réclamer son jugement. Selon son frère Fallou Kébé, Saër Kébé est victime de ce qu’il appelle « deux poids, deux mesures. » « Tous ceux qui ont été arrêtés pour terrorisme présumé, ont été jugés. Certains ont même recouvré la liberté, alors que mon frère les a précédé en prison », déplore Fallou Kébé. Qui reconnait néanmoins que celui qui se fait appeler Saër Benkebe Al Hakam sur Facebook, a fauté en s’en prenant aux « Yankees ». « Il a regretté ce qui lui a valu cette longue détention préventive », ajoute Fallou. Il assure que le « combat » va se poursuivre pour que le prévenu soit jugé dans les meilleurs délais. Aux dernières nouvelles, Saër Kébé a été renvoyé devant la chambre criminelle...


Lundi 4 Février 2019
Dakaractu




Dans la même rubrique :