Annulation de la dette : « Je ne demande pas aux pays donateurs de faire ce qu'ils ne peuvent pas... Mais le moment est venu de s'arrêter et de voir quelle est la finalité de notre monde » (Macky Sall)


C'est avec une expression ferme et plein de sens que le président de la répiblique du Sénégal a tenu à donner des éclairages concernant l'annulation de la dette pour les pays africains dans un contexte sanitaire particulier où l'économie est menacé.
Pour le chef de l'État du Sénégal, "il est temps que les pays donateurs puissent voir avec L'Afrique, des mécanismes qui permettront aux pays africains d'être a part entière de la communauté mondiale".

Il estimera que 365 milliards de dollars, "c'est certes important, mais qu'est ce que cela représente concrétement aux milliers et milliers de dollards qui font l'objet de transaction par jour dans le cadre des bourses et de tout ce qui animent le monde économique".  Ainsi, il jugera que le moment est venu dont de s'arrêter et de se demander quelle eqt la finalité de notre monde. Est-ce nous sommes la pour courir derrière des super gains astronomiques ? Se demandera le président Macky Sall qui estime par ailleurs que cette somme de 365 n'est pas insupportable pour les pays donateurs comme ceux du G20.

Toutefois, il tiendra à préciser qu'il est moin de leur demander de faire ce qu'ils ne peuvent, mais juste dans un contexte mondial où L'Afrique à besoin de face face de manière digne aux exigences et urgences du monde, d'opter pour des mécanismes appropriés tendant à faciliter nos pays à faire face aux différents rendez-vous du monde.
Vendredi 17 Avril 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :