And Guesseum Ziguinchor restitue les glacières pour boycotter le PEV et vilipende le médecin-chef de Diouloulou


Comme prévu dans le 16ème plan d'action, And Gueusseum/section Ziguinchor a rendu glacières et antigènes au médecin chef du district sanitaire de Diouloulou.  
Les agents de santé déterminés à respecter le plan d'action, ont mis en branle voire exécuté leur volonté de boycotter le programme élargi de vaccination (PEV), malgré les menaces du ministre de la santé. Ousmane Mbaye dans cet entretien n'a pas manqué à taxer le médecin-chef de Diouloulou "d'incapable", car dit-il, "il essaie d'intimider son personnel. Nos tentatives pour joindre le mis en cause sont restées sans suite.
 
Boycott du programme élargi de vaccination
 
"Dans le 16ème plan, l'on a donné la directive de restituer au district l'ensemble des glacières dans le processus de boycott du programme élargi de vaccination. Les camarades de Diouloulou ont choisi la journée de jeudi pour restituer leurs glacières. Nous avons tenu à venir les appuyer et donner à l'action une envergure régionale. Dire aussi aux districts que tout le monde devra s'inscrire dans le délai du 03 au 07 imposé par le 16ème plan d'action. Les camarades non seulement se sont bien mobilisés, mais aussi ont ramené l'ensemble des glacières des 21 postes de santé plus leur centre de santé. C'est pour montrer que les camarades sont déterminés pour le boycott du PEV et de l'assumer." 
 
Ce serait suicidaire de baisser les bras
 
"Malgré les réquisitions, nous ne sommes pas prêts à renoncer à notre droit de grève, à notre droit de manifestation. Tant qu'une réponse n'est pas apportée aux questions essentielles que nous avons posées, tant qu'il nous est possible de lutter dans la légalité et de continuer ce que nous faisons, les camarades continueront d'ajouter des éléments de revendications à nos plans d'action. Ce serait suicidaire de baisser les bras et nous ne sommes pas prêts à nous suicider."
 
Le management du chef du district sanitaire de Diouloulou décrié
 
"Une certaine forme de despotisme à vouloir terroriser son personnel, alors que l'air du management n'est plus à la terreur, n'est pas à l'intimidation. L'heure du management est à quelque chose de plus noble et de plus moderne et ne pas être à la hauteur de cela, c'est ne pas mériter le poste qu'on occupe. Il ne veut pas que nos camarades de Zica ne soient pas dans son district, mais nous leur avons demandé de s'inscrire dans d'autres districts et de libérer la voie. "
 
Les heures supplémentaire impayées
 
"La grève est un droit et les heures supplémentaires sont destinées aux travaux hors des heures normales de travail. Au nom de quoi un médecin chef dit à son agent que tu n'aura pas tes heures supplémentaires, parce que tu as fait la grève?"   
Vendredi 7 Décembre 2018
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :