An1 de Macky 2/ TER, Désencombrement, emploi des jeunes, cherté de la vie : Des Rufisquois tirent sur Macky


Un an après sa réélection à la tête de la magistrature suprême, le bilan du président de la République Macky Sall est jugé très mitigé. Du moins c’est l’avis de certains Rufisquois rencontrés.

Le Président de la République et son gouvernement, ont fait des progrès non négligeables en terme d’infrastructures routières, sportives, dans le domaine de l’emploi des jeunes avec des programmes phares pour les accompagner. « Les jeunes qui sont dans le secteur informel  et leurs responsables vont bénéficier de formation. Et c’est très concluant car l’artisanat aura plus de visibilité grâce à ces programmes », a déclaré Mamadou Seydi, un acteur de développement.

Malgré ces points positifs, le chômage des jeunes est toujours d’actualité. «  Les jeunes sont désespérés. Ils font peine à voir devant les portes des usines. Ils ont tout perdu avec ces opérations de désencombrement. La vie est chère. Le chef de l’Etat doit revoir sa manière de gérer le problème des jeunes Sénégalais », a déploré Yacine Sarr, une jeune Rufisquoise.

À Rufisque, les projets du chef de l’Etat Macky Sall, qui s’éternisent  comme le TER, laissent un goût amer auprès des populations. Selon Mamadou Diop, un  habitant de la commune de Rufisque Nord, « Le bilan de Macky Sall à Rufisque, c’est néant. Il n’a rien fait pour Rufisque. Le TER c’est notre cauchemar. Notre mobilité est réduite à cause de ces travaux. Moi je trouve que son bilan est nul et c’est partout dans le pays. Les gens souffrent et ils sont fatigués. Le coût de l’électricité, de l’eau, le prix des denrées ont flambé. C’est inadmissible », a-t-il déclaré.         
Mardi 25 Février 2020
Dakaractu




Dans la même rubrique :