An 1 de la Covid-19 : Retour sur les nombreux rebondissements qui ont secoué le monde sportif sénégalais...


An 1 de la Covid-19 : Retour sur les nombreux rebondissements qui ont secoué le monde sportif sénégalais...

Avec l'apparition soudaine et violente de la pandémie de la Covid-19 au Sénégal (2 mars 2020), le monde sportif professionnel Sénégalais a été frappé de plein fouet par le virus à couronne. Une interruption de plus d'un an, qui a paralysé la plupart des activités sportives qui, sans exception, ont été "infectées" par la Covid. Le football, la lutte simple et ou avec frappe en passant par le basket, l'athlétisme et Cie les annulations et reports ont été de mise...  

 

Au moment du bilan, à l'occasion de l'an 1 de cette situation funeste depuis l'apparition du premier cas positif officiellement annoncé, Dakaractu fait une rétrospective dans le domaine sportif.

 

14 mars 2020 réunion d’urgence pour freiner la propagation du virus… les manifestations publiques interdites.

 

14 mars 2020 à l’issue d’une réunion d’urgence, quelques jours après l’apparition de la Covid-19 au Sénégal, le 02 mars, le chef de l’État  prend une série de mesures, incluant « l’interdiction pour 30 jours de toutes les manifestations publiques », conduisant à la suspension du championnat pour une durée de 30 jours… » Une décision qui avait provisoirement acté la suspension des activités sportives, notamment les championnats de football.

 

31 mars 2020, premier décès lié à la Covid-19 : La mort de Pape Diouf crée une onde de choc... 

 

Première victime de la Covid-19 au Sénégal, Pape Mababa Diouf est brutalement emporté par la maladie le 31 mars 2020. Une nouvelle qui avait heurté l'opinion sénégalaise et fini de convaincre les quelques sceptiques, de la réalité et surtout de la dangerosité du virus. Après avoir contracté le coronavirus au Sénégal, Pape Diouf devait être rapatrié en France mais le natif du Tchad (Abéché), fils du Sénégal et de la France, rendra son dernier souffle à Dakar.

 

L'ancien président de l'OM (2005-2009) était âgé de 68 ans. Il fut également journaliste à la Marseillaise dans les années 1980. Avant de se lancer dans la carrière d'agent de joueurs à succès à partir des années 1990, s'occupant des intérêts de Joseph-Antoine Bell, Marcel Desailly, Basile Boli, William Gallas, Samir Nasri ou Didier Drogba, entre autres joueurs...


Juillet 2020 : Le report des championnats de football vire à une annulation pure et simple 

 

08 juillet 2020, le report provisoire des championnats de football vire à un arrêt définitif. Finalement, la FSF et son comité exécutif, suite à sa dernière assise, sifflent la fin de la partie.

« Approuver le protocole médical proposé par la Commission Médicale de la FSF, mettre un terme définitif aux différentes compétitions de la saison 2019-2020 suspendues à mi-parcours à cause de la pandémie du Covid-19. »

 

Augustin Senghor, le président de la FSF et le comité exécutif avaient alors annoncé la terrible nouvelle. « On a apprécié la situation de la pandémie au Sénégal et on a constaté qu’il serait difficile voire impossible de jouer au football les semaines ou mois à venir. 2020-2021. Pas de champion, pas de relégation ni de montée », pouvait-on lire dans communiqué de la FSF.

Une vive polémique s’en suivra, émanant du mouvement sportif animé par un sentiment d'injustice pour la plupart en tout cas, face à cette situation exceptionnelle qui voudrait que l'intérêt commun et la préservation de la santé publique soient privilégiés.

 

Idem pour la fédération sénégalaise de basket : Le 27 mai 2020, le bureau fédéral met un terme à la saison (D1 et D2)

 

De fil en aiguille, le basketball sénégalais subira naturellement le même sort. La faute à la Covid-19, le président de la fédération sénégalaise de basketball, Babacar Ndiaye décide de mettre la balle à terre. « L’arrêt définitif du championnat de D1 » selon les termes du communiqué officiel de la FSBB qui évoque un cas de force majeure, parlant de la crise sanitaire. Nous sommes au mois de mai 2020, un peu plus de trois mois après le début de la pandémie au pays de la téranga.

 

 

15 juillet 2020 : Les Jeux olympiques de la Jeunesse Dakar 2022 reportés à 2026...

 

Une autre conséquence non négligeable de la Covid-19 sur le déroulement de l'agenda sportif Sénégalais, est le report des Jeux Olympiques de la Jeunesse Dakar (JOJ.) Les prochains Jeux olympiques de la jeunesse (JOJ, un événement sportif réservé aux athlètes âgés de 15 à 18 ans),  initialement prévus au Sénégal en 2022, ont été reportés à 2026. 

 

Une décision prise d'un commun accord avec le Comité international olympique (CIO) et l'État Sénégalais. « La proposition du président Macky Sall a en effet été favorablement accueillie par Thomas Bach, président du CIO, à l’issue d’échanges approfondis sur le sujet », selon le CIO.

 

26 décembre 2020 : En chômage technique, les lutteurs montent au créneau !

 

Conséquence de la Covid-19 qui les a tenus loin des arènes, les lutteurs investissent les médias pour crier leur désarroi et demander un soutien de l’État. Face à la presse, ils avaient par la voix de leur président, Gris Bordeaux, dénoncé le peu de moyens financiers accordés à cette discipline. Récemment ouverte ce 01 mars 2021, la nouvelle saison sera inédite. Pour cause, les combats de lutte se tiendront à huis clos…

 

Le stade de Diamniadio prend forme malgré la covid-19…


La pose de la première pierre effectuée le 20 février 2020, les travaux du stade du Sénégal de Diamniadio seront fortement retardés par la pandémie de la Covid-19. Une interruption qui n'empêche pas le chantier du stade de Diamniadio d'avancer à grands pas. Le Sénégal devrait recevoir son joyau en août 2021....

Mardi 2 Mars 2021
Dakaractu




Dans la même rubrique :