Amélioration des conditions des migrants : Les acteurs prônent une prise en charge adéquate des migrants une fois arrivés dans leur pays d'accueil.


Dans le cadre de l'amélioration des conditions des migrants, le ministre des Affaires Etrangères et des Sénégalais de l'Extérieur, Me Aïssata Tall Sall, a rappelé que la migration est un fait de  civilisation, on ne peut pas l'arrêter. Plutôt que de vouloir l'arrêter par des méthodes absolument violentes, nous pensons qu'il vaut mieux la réguler. 

Venue présider la cérémonie d'ouverture de la 6e édition du Forum Panafricain sur le Migratoire (PAFOM), ce combat constitue l'une des raisons pour lesquelles nous sommes là pour que le migrant dans tout son parcours migratoire soit pris en charge dans des conditions de sécurité et qu'une fois arrivé au pays d'accueil il puisse découvrir toutes les possibilités pour travailler.

"Nous avons vu et compris que le phénomène migratoire plutôt que d'apauvrir les peuples, enrichit la civilisation et l'opération humaine. Nous attendons de ce forum des conclusions dynamiques", a-t-elle laissé entendre... 
Samedi 11 Septembre 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :