Ambition Touristique : Les grands projets mis sur la table du ministre pour faire du Sénégal un hub aérien et touristique.


À l’occasion d’un webinaire présidé par le ministre du Tourisme ce lundi, sur la présentation de la feuille de route pour la mise en œuvre de la stratégie nationale de hub aérien et touristique 2021-2025, le directeur général de l’aéroport international Blaise Diagne de Diass (AIBD) a évoqué l’urgence de mettre en œuvre les six grands projets de la stratégie.

Après l’ouverture de la séance de travail par Alioune Sarr, Doudou Kâ de dire qu’ « Il est urgent de mettre en place six grands projets dans le but de faire du Sénégal un hub aérien international, avec un financement qui se fera en deux étapes : la gestion, la rénovation et le développement des aéroports régionaux au coût de 65 milliards, le centre de maintenance MRO au coût de 30 milliards FCFA, l’académie des métiers de l’aviation civile en collaboration avec l’école de l’armée de l’air pour un coût de 35 milliards ; Anacim en phase d’urgence, 5 milliards.

Ces projets urgents seront financés par l’État du Sénégal à hauteur de 200 milliards auprès d’un consortium de banques à l’international, d’agences de crédit à l’export et de banques locales pour une maturité de 10 ans, souligne le directeur général de AIBD-SA, Doudou Kâ.

Dans sa présentation, le directeur de AIBD-SA, a évoqué le développement d’une aérogare fret. Le coût est estimé à 5 milliards de francs CFA. À l’en croire, l’évaluation des offres et la validation de la proposition qui a été retenue sont en train d’être faites. « Nous allons lancer prochainement les travaux préparatoires avec le choix de l’Assistance à maîtrise d’ouvrage (AMOA), des études d’exécution, la réglementation pour les sociétés de handling sur l’utilisation des aménagements disponibles ». 

Dans le registre de la création d’un réseau d’aéroports régionaux, l’État a prévu la création d’un héliport à Toubacouta, (dans les îles du Saloum, dans la région de Fatick) pour permettre aux insulaires du Saloum de bénéficier et de vivre du tourisme. « Les travaux vont démarrer après l’hivernage. La réalisation de cette infrastructure entre dans le cadre du Programme de reconstruction des aéroports régionaux du Sénégal (PRAS) », a fait savoir Doudou Kâ.

L’ambition du Sénégal est de développer le secteur pour permettre au Sénégal d’être un hub touristique. C’est ainsi que dans ces projets phares, il est prévu, révèle le DG de AIBD-SA, « le développement d’une unité hôtelière, des investissements dans la sécurité et la sûreté aéroportuaire et la fusion des Aéroports du Sénégal (ADS) et l’AIBD sont inscrits sur la liste des projets de la feuille de route de la stratégie nationale de hub aérien et touristique », conclut Doudou Kâ qui promet des réunions périodiques …
Lundi 21 Juin 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :