Amadou Hott, vice-président de la BAD : « On s’engage à soutenir les projets bancables au Sénégal »

Le vice président BAD est catégorique. La banque africaine de développement ne finance que les projets bancables. Et fort heureusement, le Sénégal est un pays bancable, rappelle Amadou Hott qui donne l’engagement de poursuivre le compagnonnage dans cette phase 2 du plan Sénégal émergent avec en prime, le fonds d’amorçage qui va démarrer au mois de janvier prochain.


Mardi 18 Décembre 2018
Dakaractu




Dans la même rubrique :