Amadou Bakhao Diaw (Bby Dagana) : « Il ne peut pas y avoir de transfert d’électeurs… »

La coalition Benno Bokk Yakaar de Dagana dément les accusations de transfert d’électeurs portées contre elle par Oumar Sarr. Selon Amadou Bakhao Diaw, cela est impossible dans la mesure où les certificats de résidence sont délivrés par la mairie dirigée par leur adversaire. Dans un entretien accordé à EnQuête, le responsable politique à Dagana, souligne que la tête de liste de la coalition Gagnante Wattu Senegaal est l’arroseur arrosé puisqu’il n’a pas pu comme à son habitude, « transférer des milliers de votants basés en Mauritanie ».


Amadou Bakhao Diaw (Bby Dagana) : « Il ne peut pas y avoir de transfert d’électeurs… »
« sur 78.000 votants, BBY a obtenu 40.000 voix et 21.000 pour la liste Gagnante Wattu Senegaal conduite par Oumar Sarr. A la limite nous les avons doublés. Mais ce que beaucoup de Sénégalais ignorent, c’est que depuis 2012, il y a une véritable tendance pour que BBY contrôle le département. Depuis cette période notre coalition contrôle les 9 collectivités locales sur les 11 et il ne restait que les communes de Dagana et Bokhol.  Ce n’est pas Oumar Sarr seulement qui a été battu par BBY à Dagana, car beaucoup se focalisent sur lui, mais il y a aussi Khalifa Sall de Mankoo Taxawu Senegaal. Beaucoup l’ignorent mais Dagana est le deuxième bastion de Khalifa Sall. Il est originaire de Dagana, mais il y a été complètement laminé », a-t-il dit.
Sur les accusations d’Oumar Sarr qui explique cette  victoire par un transfert d’électeurs, il répond qu’il ne peut pas y avoir de transfert d’électeurs car c’est la mairie de Dagana qui assure la délivrance de certificat de résidence nécessaire pour l’établissement de la carte d’identité.
« C’est l’arroseur arrosé. C’est tout à fait le contraire parce qu’il y avait environ 3.000 Sénégalais établis en Mauritanie qui constituaient les transferts que Oumar Sarr faisait à Dagana. Cette fois-ci, le malheur pour lui, c’est que ces Sénégalais qui travaillent là-bas ne pouvaient pas traverser la frontière parce que leurs cartes d’identité nationale étaient périmées. Puisqu’ils allaient avoir des difficultés pour retourner, ils ont préféré s’inscrire en Mauritanie. Par contre c’est dans la plus parfaite légalité que des gens se sont inscrits dans la commune de Dagana. »
« Ce qui s’est passé est très simple, ajoute t’il.  « La population de Dagana a compris qu’il y avait des enjeux extrêmement importants, ainsi beaucoup ont choisi de voter dans leur ville d’origine plutôt qu’aux Parcelles assainies ou ailleurs, où ils vivent. Pour s’inscrire, il faut avoir un certificat de résidence qui doit être délivré par la mairie dirigée par Oumar Sarr. Actuellement il y a même un scandale en leur sein parce que le maire accuse l’Etat civil et certains de ses agents d’avoir favorisé la délivrance de ce document à beaucoup d’individus. Donc ce sont eux qui ont délivré les certificats de résidence nécessaire. Cependant il faut aussi noter l’apport du Directeur général de Senelec, Mouhamadou Makhtar Cissé qui a électrifié les quartiers de la périphérie de Dagana, le ministre des Affaires étrangères, Mankeur Ndiaye qui a fait des dons de centaines de millions à l’Hôpital de Dagana ».
Après cette victoire, BBY entend consolider sa main mise dans le département pour mieux préparer la candidature de Macky Sall à la présidentielle de 2019. 
Mercredi 2 Août 2017
Dakaractu




Dans la même rubrique :