Allemagne: crise interne au Bayern, après le départ de son médecin historique


Allemagne: crise interne au Bayern, après le départ de son médecin historique
Le Bayern Munich, qui va chercher à sauver sa tête mardi en Ligue des champions, connaît une crise dans l'encadrement du club après le départ de son médecin historique, Hans-Wilhelm Müller-Wohlfahrt, en froid avec l'entraîneur Pep Guardiola.
Le praticien de 72 ans, médecin de la sélection nationale allemande qui a en outre conseillé la star du sprint Usain Bolt, exerçait ses fonctions au Bayern depuis avril 1977, soit depuis près de 40 ans.
Son départ, ainsi que celui de plusieurs de ses collaborateurs, avait été annoncé jeudi soir à la surprise générale par l'équipe médicale du club champion d'Allemagne, dans un communiqué.
Le texte expliquait que les démissionnaires avaient ressenti "une détérioration du contrat de confiance" entre eux et le reste de l'encadrement du club. Il affirmait également que l'équipe médicale "pour des raisons à ses yeux confuses", a été "rendue responsable de la défaite" en quart de finale aller de la Ligue des champions, à Porto (3-1), mercredi.
Mardi prochain, le Bayern espère rattraper ces deux buts de retard et entrer dans le carré final de la C1 pour la quatrième année consécutive. Mais la mission s'avère délicate, étant donné le nombre de joueurs cadres à l'infirmerie.
C'est justement l'état de santé des stars du Bayern qui semble être depuis longtemps une pomme de discorde entre Müller-Wohlfahrt et Guardiola. Ribéry, Robben, Lahm, Schweinsteiger ne devraient par exemple par encore être sur pied ce week-end pour le déplacement en Bundesliga à Hoffenheim.
Depuis quelques semaines, ce dernier, interrogé en conférence de presse sur la santé de ses joueurs renvoyait les questions en lançant, agacé: "demandez au doc".
- 'Grand respect' -
Vendredi, le coach catalan s'est cependant défendu d'être responsable du départ du docteur, confiant son "grand respect" pour lui et réfutant lui avoir imputé une quelconque responsabilité dans la défaite de Porto.
"Quand un joueur est blessé, ce n'est pas la faute du docteur. Blessé c'est blessé", a-t-il affirmé, lors d'une conférence de presse.
Pourtant, selon plusieurs sources proches du club, citées dans les médias allemands, les deux hommes se seraient notamment écharpés sur la gestion du cas de Thiago. Guardiola, peu confiant dans les méthodes de Müller-Wohlfahrt, aurait envoyé le joueur se faire soigner à Barcelone. Peu après, l'international espagnol s'est de nouveau blessé, sans que Guardiola ne change pour autant d'avis sur le médecin.
Interrogé vendredi par Bild, Müller-Wohlfahrt a déclaré qu'il "allait à un moment donné s'exprimer" mais qu'aujourd'hui, c'était "encore trop tôt".
Le Bayern, de son côté, a pris acte de ce départ. Dans un communiqué, il "remercie" le docteur pour "le travail de première classe accompli pour le club et les joueurs", affirmant avoir "pris connaissance avec regret" de sa décision.
Le praticien avait été au coeur d'une polémique avec l'encadrement médical de l'équipe de France concernant Ribéry, avant le Mondial 2014. Les médecins de la FFF avaient mis en cause les méthodes de Müller-Wohlfahrt, ce dernier leur reprochant d'avoir voulu traiter le joueur, atteint d'une lombalgie, à la cortisone.
Le médecin allemand, devenu au fil des ans celui des plus grands sportifs de la planète - dont la star du sprint, le Jamaïquain Usain Bolt -, a toujours alimenté toutes sortes de fantasmes sur ses pratiques, essentiellement à base d'injections.
 
Vendredi 17 Avril 2015




Dans la même rubrique :
Drogba change de tête

Drogba change de tête - 16/12/2017