Aliou Sané « Y en marre » : « Personne n’ose nous dicter une position à tenir… Ce qu’on a dit clairement à Oxfam concernant l’homosexualité… Y en marre n’est pas mort… »

Guy Marius Sagna et le journaliste Adama Gaye arrêtés et emprisonnés pour « fausse alerte » au terrorisme et « offense au Chef de l’État » sont des victimes d’une Justice partisane. C’est la conviction de Aliou Sané, nouveau coordinateur de « Y en marre » qui dénonce une « justice à la tête du client. »

« Personne n’est à l’abri… Cet article 80 n’honore pas notre démocratie », a-t-il dit dans ce numéro de « Face à Dakaractu ». Moins en vue, le mouvement de contestation « Y en marre » n’est pas mort, assure aussi son coordinateur. Il opère sa mue après 8 ans avec à sa tête Fadel Barro. « Notre existence n’est pas liée au fait que YEM soit là à contester ou pas … il y a un gros travail qui est en train d’être fait sur les problématiques de citoyenneté », assure t’il. Et malgré l’accompagnement de certaines ONG au mouvement « kéne yabougnou » (personne n’ose nous dicter nos positions ». Ce n’est pas tout le monde qui est manipulable… », martèlera t-il. Entretien...



Vendredi 2 Août 2019
Dakaractu




Dans la même rubrique :