Alfred Gomis (Dijon) : « La Ligue 1 est un championnat compétitif où je pense pouvoir montrer mes qualités »

Recruté en provenance du club italien de la SPAL, Alfred Gomis explique son choix de rejoindre le championnat de France et le choix porté sur Dijon où il a signé pour 4 ans. Sur le site officiel de son nouveau club, le natif de Ziguinchor, livre ici ses premières impressions et s’explique sur les raisons de ce choix audacieux…


Alfred, pourquoi avoir choisi de poursuivre votre carrière en Ligue 1, à Dijon ?

« Tout d'abord, bonjour à tous les supporters. Je suis très content d'être ici. J'ai choisi la Ligue 1 car il y a beaucoup de monde qui regarde ce championnat très intéressant et compétitif. Je cherchais une nouvelle expérience et j'ai trouvé la solution parfaite. Le DFCO est un club qui veut grandir, tout comme moi en tant que joueur. C'est pour cela que je suis là. »

Comme c'était le cas à la SPAL, le DFCO aura comme objectif de se maintenir. Te sens-tu prêt à relever le défi ?
« En Italie, l'objectif était presque le même. Il n'y a pas de soucis. La chose la plus importante est de rester soudés, et j'ai déjà pu me rendre compte qu'il s'agissait d'un club familial. Cela nous aidera beaucoup. »

A 25 ans, après plusieurs saisons en Italie, vous allez découvrir un nouveau championnat. Quelle idée vous faites-vous de la Ligue 1 Conforama ? 
« J'ai grandi en Italie, j'ai fait ma formation en Italie et je cherchais une nouvelle expérience. La Ligue 1 est un championnat compétitif où je pense pouvoir montrer mes qualités. Il y a beaucoup de Sénégalais qui jouent en France et cela a beaucoup aidé mon choix. Il y a beaucoup de bons attaquants en France. »

Vous avez vécu un été fantastique avec la sélection du Sénégal. Malgré la défaite en finale contre l’Algérie, on imagine que ce genre d’expérience permet de faire le plein de confiance ? 
"Nous avons fait un très beau parcours en arrivant jusqu'en finale. Nous sommes contents de notre parcours, le pays également. A notre retour au Sénégal, il y avait du monde pour nous accueillir. Heureusement, au DFCO, il n'y a pas d'Algériens... comme ça personne ne pourra me chambrer sur ça !"

DFCO

Mercredi 21 Août 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :