Akon City / Presque un an après la pose de la première pierre : Deux briques et une pancarte fracassée comme « investissements ».

Alors qu’une grande partie des paysans dépossédés de leurs terres n’a reçu aucune indemnisation, les travaux des projets « Akon City » et «Akon Village », prévus à Mbodiène sur une assiette foncière de 55 hectares, n’ont toujours pas démarré presque un an après la pose de la première pierre.


« La solitude d’une première pierre », titrait Libération en parlant du projet immobilier qui doit voir le jour à Mbodiène. Son promoteur, Alioune Badara Thiam, dit Akon, annonçait le début des travaux pour « le premier trimestre 2021 ». 

 

Ce dimanche, 15 août 2021, presque un an après la cérémonie de pose de la première pierre, les travaux n’ont toujours pas démarré. 

 

Pendant ce temps, de pauvres paysans, dont les terres ont été arrachées, continuent de courir derrière des indemnisations. Or, ils pouvaient y faire des cultures pour cet hivernage d’autant qu’il n’y a absolument rien sur les 55 hectares. 

 

Le verdict d’Ibrahima Niang du Forum civil de Mbour est sans appel : « Je suis allé sur le site il y’a trois jours mais, un an après la pose de la première pierre, il n’y a que des herbes. Les travaux du foyer qu’Akon avait promis aux jeunes sont à l’arrêt. Les maçons ont fait le coulage puis ils sont partis. Une grande partie des impenses n’a pas été payée. En fait, rien n’a pas bougé alors que des populations faisaient avant leurs cultures sur le terrain. Nous ne comprenons pas aujourd’hui le mutisme de l’Etat, de la Sapco et du promoteur. Akon est venu deux fois à Mbodiène et depuis lors plus rien ».

 

Le plus cocasse dans cette affaire est que la Sapco et Akon ont signé un bail pour une durée de 2 ans. Et ce bail doit être prolongé ou non après évaluation des investissements réalisés. 

 

Pour le moment, il n’y a qu’un seul « investissement » sur le site qui doit accueillir le « Village Akon » sur 5 hectares et « Akon City » sur 50 hectares : deux briques et une pancarte fracassée.

 

LIBÉRATION

Lundi 16 Août 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :