Aïssatou Sabara député : « Cette réforme cache des objectifs inavoués d’utiliser la loi pour régler des problèmes politiciens »


La députée Aïssatou Sabara élue sous la bannière Manko Taxawu Sénégal a rejeté catégoriquement le projet de révision constitutionnelle visant la suppression du poste de 1er ministre. Elle a d’abord noté parmi les raisons évoquées, un fossé entre les justifications annoncées et les résultats auxquels la suppression du poste va aboutir, mais aussi le changement opéré dans la nature du régime politique en renforçant les pouvoirs exorbitants du Président. « Mais aussi parce qu’il cache des objectifs inavoués d’utiliser la loi pour régler des problèmes politiciens », a dit la parlementaire. La députée a aussi indiqué que la suppression du poste de PM va surcharger l’Institution  Présidentielle et l’exposer à des taches dont il pouvait être dispensé. Enfin, la députée de dire que l’Assemblée pâtira de cette réforme avec la perte de sa prérogative de recevoir la déclaration de politique générale, mais aussi perdra de sa mission de contrôle...
Samedi 4 Mai 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :