Aide au retour volontaire : L’ADEPME et l’OFII s’accordent pour assister 50 étudiants dans la création de PME.


Cinquante (50) potentiels porteurs de projet sénégalais, plus particulièrement des étudiants vivant en France identifiés par l’Agence de Développement et d’Encadrement des PME (ADEPME) et l’Office Français de l’Immigration et de l’Intégration, bénéficieront chacun d’un appui de 800.000 Fcfa destiné à la prise en charge d’une étude de faisabilité du projet de création d’entreprise et au renforcement de capacité du porteur de projet.
Cet accompagnement de ces ressortissants sénégalais de la Diaspora pour un retour au pays résulte de la signature de la convention de partenariat entre les deux entités que sont l’ADEPME et l’OFII dirigés respectivement par Idrissa Diabira et Stéphane Darmas.
Visant à consolider l’engagement entre les deux structures de poursuivre leur collaboration historique en matière d’aide au retour, cette convention de partenariat s’inscrit dans la mise en œuvre de la phase III du Programme d’Appui aux Initiatives de Solidarité pour le Développement (PAISD) lequel vise à promouvoir les initiatives de développement local, économique et social au Sénégal. 
Le PAISD tend surtout à accompagner les investissements productifs de la Diaspora à travers la mobilisation des moyens et des compétences des ressortissants sénégalais établis en France, en Espagne, en Italie et en Belgique. L’accord est néanmoins destiné aux jeunes de la Diaspora sénégalaise résidant en France et désireux de valoriser leur cursus à travers une activité entrepreneuriale au Sénégal, afin de participer au développement du pays par la création de richesses et d’emplois sur place. Depuis 2005, 173 promoteurs ont eu à bénéficier d’une aide au retour sur un total de 552 avec 990 millions Fcfa de subventions mobilisées auprès de l’OFII l’unique opérateur de l’État français en charge de l’immigration légale. Plus de 2.000 emplois directs ont résulté du partenariat.
Mercredi 22 Janvier 2020
Dakaractu




Dans la même rubrique :