Aide alimentaire / Bilan : « À la place du transfert d'argent nous avons pris l'option de distribuer l'aide aux ménages » (Mansour Faye, MDCEST)


Le 25 Mars 2020, le chef de l'État, Macky Sall, avait décidé en conseil des ministres, de dégager une enveloppe de 69 milliards afin de venir en aide à plus d'un million de ménages dans les 45 départements du pays. Dès  l'annonce de cette décision, des voies s'étaient levées pour critiquer le choix de l'État qui avait opté pour la distribution de kits alimentaires aux ménages. Selon ces détracteurs, il était plus facile et moins coûteux de transférer de l'argent via les opérateurs de transfert, plutôt que de transporter des vivres à travers le pays.
Mais, selon le Ministre du développement communautaire et de l'équité sociale et territoriale, M. Mansour Faye, "le choix de la distribution des kits alimentaires aux ménages démunis était un choix judicieux. C'était le moyen le plus sûr", a encore affirmé le MDCEST. Ce choix se  justifie également par le fait qu'il a permis de mobiliser un écosystème d'affaires autour de la distribution. Selon lui, " cela a permis de faire bénéficier à nos commerçants, nos transporteurs, des milliers de manutentionnaires, des taximen et autres transporteurs dans les lieux de distributions, 5000 vérificateurs qui ont reçu 70 000 par personne. Si on avait opté pour le cash transfert, tout cet argent allait être versé aux opérateurs", a conclu le MDCEST qui faisait le bilan la distribution de l'aide alimentaire, ce Mardi 21 juillet 2020 à Diamniadio.
Mardi 21 Juillet 2020
Dakaractu




Dans la même rubrique :