Aïd-Al-Fitr / Lyndiane Jardin : Imam Thierno Samba Ba s'attaque aux maux de la société et dénonce les attaques à la mosquée Al-Aqsa.

À l'instar des autres cités religieuses du Sénégal et le monde musulman notamment, la communauté musulmane de Lyndiane Jardin s'est s'acquittée de la prière de l'Aïd-Al-Fitr marquant la fin du mois béni du Ramadan. Dans son sermon, l'Imam de la grande mosquée de Lyndiane Jardin, Thierno Samba Ba, est largement revenu sur les questions de d'actualité, notamment la situation des musulmans en Palestine et les derniers événements qui ont secoué le pays au mois de Mars dernier.


"Ce qui se passe en Palestine interpelle le monde islamique"

 

L'imam Thierno Samba Ba qui a dénoncé avec fermeté les attaques perpétrées contre des musulmans dans la mosquée Al-Aqsa, invite le monde islamique, la communauté internationale particulièrement,  à réagir face à cette oppression qui ne dit pas son nom.

 

"Nous prions pour le peuple Palestinien. Tous les musulmans ont le cœur meurtri aujourd'hui avec ce qui se passe en Palestine. Tous les musulmans ont mal au cœur, car un lieu aussi sacré que la mosquée Al-Aqsa devient aujourd'hui le théâtre des opérations et d'oppression contre des musulmans, cela doit interpeller tout le monde musulman, la communauté internationale a priori", souligne l'imam dans son homélie. 

 

Pour la petite histoire de ce troisième lieu Saint de l'Islam, l'Imam Thierno Samba Ba rappelle : "Lorsque le Prophète Mouhamed (PSL), allait à la rencontre de son seigneur, il est passé par la mecque où il a prié deux rakkas avant d'aller à la mosquée Al-Aqsa, où il a prié deux rakkas symbolisant la prière de l'Aube. Ce jour-là, le Prophète a été entouré de soixante-dix-sept (77) Prophètes qui ont prié derrière lui, avant qu'il ne monte au ciel pour aller à  la rencontre de son Seigneur. Tout cela montre l'importance de ce lieu saint dans la religion musulmane. Donc, tout le monde musulman doit réagir face à cette situation que traversent nos frères musulmans de la Palestine".

 

"Les actes de vandalisme ne resteront pas impunis devant Dieu"

 

Revenant sur les dernières manifestations violentes qui avaient secoué le pays le mois de mars dernier, l'imam Ratib de la mosquée de Lyndiane Jardin invite les jeunes et les politiques à éviter les actes de vandalisme car cela ne restera pas impuni devant le Seigneur. 

 

"Les jeunes doivent éviter les actes de vandalisme et de destruction des biens publics ou privés. Certes Dieu a créé les cieux et la terre, mais il n'aime pas le vandalisme. Comment peut on s'attaquer à des biens publics ou privés construit à  coup de plusieurs millions ou milliards et les réduire à néant en un jour. C'est injuste! Et cela ne restera pas impuni devant Dieu. Les jeunes doivent savoir raison garder, éviter ce genres de choses dans ce pays réputé par sa stabilité et sa cohésion sociale", pêche l'imam devant les nombreux fidèles venus de tous les coins et villages environnants de ce quartier de Kaolack. 

 

Par ailleurs, l'Imam Thierno Samba Ba invitera gouvernants et gouvernés à faire de la corruption un combat quotidien. "La corruption freine le développement d'un pays. Que les gens, (le gouvernement comme les gouvernés), fassent de la lutte contre la corruption leur cheval de bataille. Chacun de nous rendra compte devant Dieu de toutes les responsabilités qui lui ont été confiées. C'est pourquoi je vous exhorte à vous méfier de la corruption. Si chaque personne prend au sérieux son travail, à commencer par l'ouvrier jusqu'au ministre en passant par les maîtres coraniques et les enseignants, la corruption n'aura plus sa place dans notre société. Et Dieu nous préservera des maux de la société", conclut l'Imam Thierno Samba Ba dans son sermon, avant de prier pour la paix, la stabilité et la cohésion sociale...

 

 

Jeudi 13 Mai 2021
Dakaractu




Dans la même rubrique :