Agressions, viols, homicide, escroquerie, délits d’outrage … : La délinquance a explosé au Sénégal entre 2017-2018.


Agressions, viols, homicide, escroquerie, délits d’outrage … : La délinquance a explosé au Sénégal entre 2017-2018.
Les chiffres officiels des crimes et délits commis au cours de l’année judiciaire 2017-2018 témoignent d’une inquiétante dégradation, notamment sur le plan des violences. Le bilan de la délinquance au Sénégal est mauvais, très mauvais.

L’Obs a publié les chiffres, indiquant que les tribunaux du Sénégal ont connu 21 363 dossiers dont 4 754 histoires de drogue. Les affaires de drogue, de vol et de sexe ont enregistré une forte hausse sur la période du 1er novembre 2017 au 31 octobre 2018.  

Sur 21 363 affaires pénales traitées par l’ensemble des Tribunaux de grande instance (TGI) du pays, les 3 526 sont des dossiers de recel, vol et association de malfaiteurs. 2 166 affaires d’homicides ou blessures volontaires, mise en danger de la vie d’autrui et défaut de maîtrise ont été traitées.

Les histoires d’abus de confiance, faux et usage de faux sont au nombre de 1 946. 1 466 cas d’escroquerie et de recel ont été répertoriés. Les juridictions ont eu à traiter 1 085 affaires de coups et blessures volontaires. Les délits d’outrage, rébellion, voies de fait, menace de mort sont au nombre de 719

565 affaires liées au sexe ont été inscrites au rôle des audiences dans les tribunaux du Sénégal. Les dossiers de vols de bétail sont estimés à 695.
Mercredi 9 Décembre 2020
Dakaractu




Dans la même rubrique :