Agression de « Niokolo Koba » : Abdou Karim Sall pour des moyens de contrôle supplémentaire pour protéger le parc


Le ministre de l'environnement Abdou Karim Sall effectue une visite de terrain à Tambacounda et Kédougou depuis ce lundi pour s’imprégner du scandale qui a éclaboussé le conservateur du Parc de Niokolo Koba et ses présumés complices. Le ministre en a profité aussi pour visiter l’Inspection régionale des eaux et forêts, mais aussi la Direction régionale de l’environnement. Une façon a-t-il dit «  pour transmettre un message allant dans le sens de préserver notre environnement, mais aussi sauvegarder et protéger le parc de Niokolo Koba ».
«  Vous avez suivi tout ce qui s’est passé avec les agresseurs qui ont exploité les ressources et agressé l’environnement et toutes les espèces qui vivent à l’intérieur du parc. Nous allons aller vers le point le plus élevé du parc  pour constater de nous-mêmes. Nous allons être au contact avec les agents des parcs nationaux pour féliciter et encourager ceux qui ont conscience de leurs missions. Nous sommes clairvoyants pour savoir que couvrir 913.000 hectares ce n’est pas évident, mais il faut envisager des moyens de contrôle aérien qui vont permettre aux agents de réussir la mission qui leur a été confié » a-t-il dit.  Le ministre d’ajouter qu’il allait aussi lutter de manière efficace et sans état d’âme contre ceux qui ont aucune conscience de la mission « qui leur a été donné en liant des deals avec des agresseurs au lieu de protéger le parc s’adonnent à sa destruction ».  « À ces gens-là nous allons mener un combat sans merci. Nous allons faire une reprise en main et suivre au quotidien tout ce qui se passera autour du parc » dira-t-il.
Lundi 24 Juin 2019
Dakaractu




Dans la même rubrique :