Afrobasket à domicile, Cheikh Sarr donne son avis : « Jouer chez soi c’est très difficile… On n’a pas encore les douze joueuses définitives, on continue de peaufiner »


 « Jouer chez soi c’est très difficile. C’est un processus très long pour que les joueuses puissent s’adapter à l’environnement, au lieu d’entrainement, au lieu de compétition, au trajet… Donc on a vraiment voulu jouer ici pour faire un grand test avant la Coupe d’Afrique. Même pour les organisateurs ça leur permettra de corriger tous les couacs et autres dysfonctionnements. Ce que nous cherchons c’est beaucoup de choses… On pas encore les 12 joueuses définitives. Mais à partir du 7 au soir, on va continuer de peaufiner, nous continuons à chercher, on n’est pas totalement satisfait. Il y a des choses que nous attendons encore… » 
Mardi 6 Août 2019
Dakar actu




Dans la même rubrique :