Afghanistan : au moins 25 morts dans une explosion près d'une école à Kaboul.


Afghanistan : au moins 25 morts dans une explosion près d'une école à Kaboul.

Une explosion devant une école à Kaboul en Afghanistan, a fait ce samedi 8 mai, au moins 25 morts et 52 blessés, dont des élèves, a annoncé le ministère afghan de l'Intérieur. 

France 24 nous apprend qu’un porte-parole du ministère, Tariq Arian, a fait état d'au moins 52 blessés tandis que son homologue du ministère de la Santé Ghulam Dastagir Nazari a déclaré que 46 personnes avaient été hospitalisées. « Le nombre de victimes pourrait augmenter », a déclaré à la presse Tareq Arian, porte-parole du ministère de l'Intérieur.

 

Selon le média français, l'attentat s'est produit dans le quartier de Dasht-e-Barchi, dans l'ouest de la capitale afghane, au moment où les habitants faisaient leurs courses à l'approche de la fête musulmane de l'Aïd el-Fitr qui va marquer la semaine prochaine la fin du mois de jeûne du ramadan. Il s'agit d'un quartier peuplé majoritairement par des chiites hazaras, souvent pris pour cible par des militants islamistes sunnites. « Les gens sur place sont furieux et s'en sont pris aux ambulanciers », a déploré de son côté le porte-parole du ministère de la Santé, Dastagir Nazari.

 

Une attaque non revendiquée

 

Même si l’on ignore encore les causes de l'explosion, une enquête pour « attaque terroriste » a été ouverte, a déclaré le porte-parole adjoint du ministère de l'Intérieur Hamid Roshan. Le porte-parole des Taliban, Zabihullah Mujahid, a pour sa part, condamné l'attaque.

 

Tout comme la mission de l'Union européenne en Afghanistan sur Twitter : « L'horrible attaque dans la région de Dasht-e-Barchi à Kaboul est un acte de terrorisme odieux. Cibler principalement les élèves d'une école de filles en fait une attaque contre l'avenir de l'Afghanistan, contre des jeunes déterminés à améliorer leur pays. Nos pensées vont à tous ceux qui ont été touchés ».

 

Recrudescence des violences

 

Les autorités à Kaboul craignent une recrudescence des violences alors que les Etats-Unis ont entrepris de retirer leurs forces d’Afghanistan, 20 ans après leur déploiement à la suite des attentats du 11 septembre 2001 sur leur sol.

 

Les Taliban, chassés du pouvoir par l'intervention américaine, ont récemment intensifié leurs attaques à travers le pays, selon les autorités afghanes. 

 

Cette explosion intervient alors que les Etats-Unis et les Européens ont appelé vendredi à une reprise « immédiate » et « sans conditions préalables » des négociations en Afghanistan, accusant les Taliban de faire régner la violence durant le retrait des forces étrangères et de bloquer le processus de paix.

Samedi 8 Mai 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :