Affrontements entre partisans de Sonko et forces de l’ordre : Entre tirs de lacrymogènes, jets de pierres, plusieurs arrestations et dégâts matériels importants...


La situation continue d’être invivable à la Cité Keur Gorgui, quartier où habite le député Ousmane Sonko accusé de viol par Adji Sarr. 
Les militants de Pastef Les Patriotes font face aux forces de l’ordre depuis 11 heures. Des forces de l’ordre qui sont venues disperser la foule qui effectuait un rassemblement interdit par l’autorité en ces temps de pandémie. 
Déterminés à se battre jusqu’au bout, les militants ont été dispersés à coups de lacrymogènes. Les forces de l’ordre plus que jamais mobilisées avec un renfort de taille constitué du camion dénommé Dragon et les camionnettes blindées qui versent de l’eau froide aux manifestants. 
Plusieurs jeunes ont été arrêtés et des blessés graves notés. Plusieurs policiers ont été évacués car blessés à la tête à cause des pierres. 
Des habitants du quartier qui avaient leurs véhicules stationnés sur les lieux ont été tout simplement caillassés ou brûlés. Des dégâts matériels importants enregistrés par le voisinage de Ousmane Sonko. 

 
Lundi 8 Février 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :