Affrontements à Kaffrine : Prolongation de la garde à vue... Les médiations se poursuivent du côté des parents et des autorités locales.


Le commissariat central de la commune de Kaffrine continue de recevoir du monde, après la bagarre qui a opposé des éleveurs (Peulh) aux cultivateurs (Wolof), non loin du village de Ndigui (commune de Kayi). En effet, les concernés qui sont au nombre de 4, sont toujours placés en garde à vue, en attendant la fin de l'enquête.

Pour l'heure, le commissariat connaît un ballet incessant des autorités communales et départementales qui viennent pour régler cette affaire à l'amiable. 

Joint au téléphone, le père des deux cultivateurs Aliou et Malick Ségnane, Souleymane Ségnane en l’occurrence, a déclaré qu'il était prêt à lâcher du lest, pourvu que les parents des deux bergers acceptent de prendre en charge les frais médicaux.

Nous y reviendrons...
Mercredi 13 Novembre 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :