Affaire des voilées de l’Isja : ‘’Une vision maladroite qui risque de menacer gravement notre cohésion nationale’’ (Thierno Bocoum)


L’affaire des élèves voilées qui ont été exclues de l’Institution sainte Jeanne d’Arc (Isja) a mis en rogne bon nombre de Sénégalais. Quelques heures après la révélation de la levée de boucliers  des membres de l’administration, Thierno Bocoum, le leader le leader du mouvement politique Alliance générationnelle pour les intérêts de la République (Agir), s’est prononcé pour condamner l’acte posé par ledit établissement.

‘’Il y’a souvent cette proposition simpliste voulant que chacune des confessions religieuses crée son propre établissement scolaire et demain ça sera peut-être chacun son Hôpital, chacun son quartier, chacun sa rue... Et devant chaque structure des préposés à la sécurité éconduiront l’homme à La Croix au cou parce qu’il est chrétien, la voilée parce qu’elle est musulmane. C’est une vision maladroite qui risque de menacer gravement notre cohésion nationale. Ce n’est pas ma vision de la laïcité’’, a dit M. Bocoum.
 
Dans son message transmis à Dakaractu, il dit considérer que ‘’le Sénégal est un exemple exceptionnel de brassage ethnique et religieux’’. Une situation qui fait qu’il a relevé la nécessité pour tous les Sénégalais de ‘’ fréquenter, partager des écoles, partager des hôpitaux... Nous devons vivre en parfaite harmonie et en société. Nous devons travailler à renforcer notre cohésion nationale et non à nous diviser. Nous faisons tous partie intégrante d’un même peuple qui a le même destin. Mame Abdou AZIZ Sy et le Cardinal Hyacinthe Thiandoum ont donné une belle leçon de cohésion sociale. Un acquis qu’il faut impérativement sauvegarder. Nous ne devons pas faillir à cette mission’’, a-t-il relevé.
Vendredi 13 Septembre 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :