Affaire des maraîchers de la Patte d'Oie / Accusés d'avoir arrosé des légumes avec de l'eau usée, les mis en cause encourent une lourde peine.


L'État du Sénégal réclame 500 millions de frs cfa et les prévenus encourent 2 mois ferme.
 
Ils étaient au nombre de 24 prévenus à répondre devant la barre du tribunal de Dakar statuant en matière de flagrant délit pour les faits de dégradation de biens publics, élimination non conforme d'eaux usées. Les mis en cause constitués de jardiniers et de propriétaires des dits champs, ont contesté les faits pour lesquels ils sont poursuivis. Le délibéré sera connu le 7 janvier prochain. En attendant, ils n’ont qu’à prier pour que le tribunal n’applique pas la requête  sollicitée par le parquet qui consiste à les condamner tous à 2 mois avec une amende de 200.000 frs. Pour les mêmes faits et circonstances, le représentant de l’agent judiciaire de l’État réclame la somme de 500 millions pour toutes causes et préjudices. Cependant, pour les avocats de la défense, ce dossier n’est qu’un plan bien ourdi par l’État du Sénégal...
 
 
 
 
Mercredi 2 Janvier 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :